... La boussole !

Perdu 

Diapositive1Diapositive2

Voilà bien une de nos geocaches préférées parmi celles proposées par Tèrra-Aventura (cliquer)!

"Dans le cadre quasi-médiéval de la petite ville de la Souterraine, le parcours de "Paul, le pèlerin qui avait perdu la boussole" entraîne les participants dans un dédale de ruelles à la rencontre de lieux singuliers : monuments emblématiques comme la porte St Jean ou de Puycharraud, bâtiments ou édicules pittoresques comme les bains douches ou la lanterne des morts... Tous ces sites porteurs de grandes et petites histoires nous content également l'aventure des pèlerins de Compostelle !"

Diapositive3

Mme GPS, selon les coordonnées données pour le point de départ, nous emmène place de la gare !

Sur le parking, nous sommes un peu décontenancés et mettons bien 5 bonnes minutes avant de comprendre, devant ce panneau comment il faut procéder pour bénéficier de la gratuité de ce parking ! Doute2

Diapositive4Diapositive5Diapositive6                                                 Cliquer sur les photos pour les agrandir !Diapositive7Diapositive8Diapositive9Diapositive10Diapositive11Diapositive12                                               Superbe trompe-l'oeil, Place de l'église !

Diapositive13Diapositive14

Cerise sur le gâteau, cette fameuse porte St Jean, construite au XIIIème siècle.

Au moment où nous prenons possession des clefs de cette porte, z'avons ce sentiment d'être des privilégiés pour quelques instants !

Diapositive15Diapositive16

L'impression d'être les propriétaires de ces lieux singuliers, et d'avoir le pouvoir d'ouvrir cette grille et de la refermer sur nous, nous laissant  y pénétrer seuls et satisfaire notre curiosité ! Jamais vu des gens, aussi excités de rentrer dans une prison !

Diapositive17Diapositive18Diapositive19Diapositive20

Avant de pénétrer dans cette tourelle d'angle, un oeil sur l'indice à relever : "Quel chiffre le prisonnier peut voir à sa sortie de prison ?" 

Nous laissons nos yeux s'habituer à l'obscurité du lieu avant de progresser vers les cachots... Fort heureusement... Car au moment de gravir l'escalier étroit aux marches très irrégulières...

Diapositive21

Nous manquons de marcher sur ces oeufs et oisillons ! Pour un peu, nous commettions un "Zoisicide involontaire" ! Et étions condamnés à rester au cachot pour de bon ! N'est-ce pas Tantinette ?

 Diapositive27Diapositive22Diapositive23Diapositive24

A éviter les nids ça et là, nous accèdons difficilement au dernier étage : une plateforme de 9.50m de long sur 3.20m de large, abritée par une toiture en tuiles plates, nous offrant au travers des créneaux l'entourant, une superbe vue sur la ville et l'église.

Diapositive25Diapositive26

L'Doudou admiratif, savoure un dernier instant, le fait de détenir cette énoOorme clef ! Clind'oeil3

Diapositive28Diapositive29Diapositive30

Nous nous dirigeons, près de la porte du Puycharraud, afin de relever le N° d'une maison remarquable, la Maison du Sénéchal :

"Maison probablement construite au 16e siècle et agrandie ou remaniée vraisemblablement au 18e siècle. Elle a perdu deux bâtiments lors de l'élargissement de la rue des Fossés Saint-Jean vers 1920 (?) et a subi ultérieurement des détériorations importantes (changement de la couverture en tuiles plates par du matériau synthétique et percement de fenêtres, comblement de la cave de la cour) . Cette maison aurait appartenu à Bonnet Saint Priest, sénéchal de La Souterraine et aurait servi de prison."

Diapositive31

Sur la Place E. PARRAIN, nous découvrons le cadran solaire, mais point du dernier indice !!! Heureusement, not'graaaaaaande expérience du Géocaching (Pensez... C'est not'7ème geocache ! Jmmarre) nous permet de trouver intuitivement, cette dernière coordonnée !

Mme GPS à Tôâ d'jouer !

Diapositive32Diapositive33Diapositive34Diapositive35Diapositive36

La plus jeune des 3 générations présentes, a la joie de mettre la main sur "Zéroïk"! Nous loguons...

La souterraine

... Et fêtons ça en pique-niquant, sur une aire non loin !

Diapositive37

... Avant de repartir en quête d'une nouvelle géocache, celle de Chateauponsac (Cliquer) !